À la une

Logement : vote unanime d'une résolution pour défendre le modèle français de crédit immobilier

L'Assemblée nationale a adopté hier à l'unanimité un projet de résolution sur le crédit immobilier dont je suis l'un des initiateurs. Des négociations internationales sont en cours afin de déterminer les futures règles de consolidation des fonds bancaires, dites "Bâle IV". L'une des conséquences serait de privilégier le remboursement d'un crédit immobilier par un taux variable, au détriment du taux fixe. Restant identique pendant toute la durée de remboursement du prêt, celui-ci constitue une garantie pour les particuliers et pour les banques quant aux capacités de remboursement. Utilisé pour le remboursement de 90 % des crédits immobiliers en France, le remplacement du taux fixe par le taux variable affaiblirait considérablement le modèle économique des banques, réduirait les capacités d'emprunt et, par conséquent, les achats et constructions de logements.

Catégories : Actualités, Economie, Logement, Vidéo | Par Daniel Goldberg
posté le 14/06/16

fil d'actu