À la une

Loi Travail : elle ne pourra aboutir sans trouver de majorité à l'Assemblée nationale

Chacun connait ma position sur le projet de loi Travail : je me suis exprimé à l'Assemblée nationale et dans la presse depuis l'origine jusqu'à sa version actuelle, pour en critiquer certains aspects majeurs. J'ai rejoint tous ceux, très nombreux, qui se sont demandés comment le gouvernement avait pu seulement envisager ce que l'on a appelé la "1ère version". Je me suis opposé dans le cadre de réunions à l'Assemblée nationale à la logique "insiders / outsiders" qui conduit à culpabiliser les salariés en CDD. Et je conteste le fait que les règles sociales au travail soient un frein à l'embauche : l'exemple allemand le démontre. Et d'ailleurs, je crois que nous pouvons entendre l'appel des entrepreneurs, ceux des PME/TPE en particulier, à des règles simplifiées et claires sans pour autant que cela soit défavorable aux salariés.

J'ai joué mon rôle de parlementaire en défendant des amendements dans la Commission des affaires économiques, puis dans la Commission des affaires sociales.Les points sur lesquels je me suis mobilisé sont aussi le résultat des auditions auxquelles j'ai procédé, à l'Assemblée nationale et en Seine Saint-Denis. En particulier, je crois être le seul parlementaire du département à avoir reçu les organisations départementales représentatives des salariés et des employeurs.

(Lire la suite…)

Catégories : Actualités, Emploi | Par Daniel Goldberg
posté le 12/05/16

fil d'actu