François Hollande en Algérie pour renouer une relation de confiance entre nos deux pays

Cinquante ans après l’indépendance de l’Algérie, plusieurs mois de contacts ont été nécessaires entre cabinets, ministres et autres facilitateurs pour permettre le bon déroulement de la visite officielle du Président de la République en Algérie, qui doit marquer une nouvelle étape des relations entre nos pays. A la tribune du Parlement, devant les deux chambres du parlement algérien réunies, François Hollande a reconnu solennellement les «souffrances que la colonisation française» a infligées à ce pays, sans pour autant formuler les excuses de la France. «Je reconnais ici les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien (…) pendant 132 ans, l’Algérie a été soumise à un système profondément injuste et brutal», a-t-il déclaré dans un discours historique applaudi par les

Rapport Auzannet : le projet « Grand Paris » revient à la réalité

Avec le rapport rendu par Pascal Auzannet, le projet de transport « Grand Paris » revient à la réalité. Prenant acte des sous-évaluations précédentes, il réévalue sa réalisation totale à 30 milliards d’euros, soit 10 milliards de plus que le montant annoncé précédemment. Le rapport Auzannet a le mérite de donner enfin des éléments objectifs pour avancer vers un vrai calendrier concret et financé du projet. Si le réseau « Grand Paris » est structurant et essentiel pour développer l’Ile-de-France, le moment est venu de considérer le développement et l’amélioration des transports franciliens dans son ensemble, comme le préconisait la mission parlementaire sur l’amélioration des RER que je présidais et qui a rendu ses conclusions en mars dernier. N. Sarkozy avait choisi de faire

Délit de solidarité : enfin abrogé !

L’Assemblée nationale a examiné cette nuit, après l’adoption du projet de loi de finances rectificative pour 2012, le projet de loi sur la retenue pour vérification du droit au séjour et modifiant le délit d’aide au séjour irrégulier pour en exclure les actions humanitaires et désintéressées. A la suite de la proposition de loi visant à supprimer ce délit que j’avais déposée en 2009 et que la droite avait rejetée, je me réjouis que le gouvernement de Jean-Marc Ayrault l’abroge enfin. Désormais, la loi ne condamne plus les actes commis en direction d’un étranger présent sur notre territoire qui n’ont donné lieu à aucune contrepartie directe ou indirecte, qu’il s’agisse de conseils juridiques, de restauration, d’hébergement, de soins médicaux, ou

Droit de vote pour les étrangers aux élections municipales : Les députés socialistes souhaitent un projet de loi discuté en 2013

Les députés socialistes souhaitent, par une décision prise ce matin, que les moyens institutionnels permettant le droit de vote des résidents étrangers non-européens aux élections municipales de 2014 soient effectivement engagés à l’Assemblée nationale. Ainsi, les députés socialistes demandent au gouvernement de déposer un projet de loi et de l’inscrire à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale et du Sénat au début de l’année 2013, afin que, si cette disposition était adoptée, elle puisse être effective pour les prochaines élections municipales. Demandant depuis plusieurs semaines que les députés socialistes prennent position sur ce sujet, je me félicite pleinement de cette décision et qui est attendue par une large partie de la population. Si la nécessaire modification de la Constitution passe,

Budget rectificatif pour 2012 : de nouvelles avancées

Avec mes collègues députés j’ai voté, cet après-midi, pour le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2012. Examiné toute la semaine dernière, celui-ci comprend plusieurs articles importants, dont un sur la rénovation urbaine et le logement, un sur une aide de 170 millions d’euros aux départements, et un sur la Banque PSA Finance. Ajouté au projet de loi par voie d’amendement, le nouvel article 24 sexies de la loi de finances rectificative relève et élargit la taxe sur les plus-values immobilières hors résidence principale. C’est un premier pas vers la contribution de solidarité urbaine que j’ai proposée. Applicable avec un taux progressif à partir d’une plus-value supérieure à 50 000 euros, le produit de cette taxe sera destiné

Inscrivez-vous à la newsletter