Emprunts toxiques : une première victoire pour la Seine-Saint-Denis

Le Conseil général vient de remporter une importante victoire judiciaire dans le combat qu’il mène  depuis 2008 contre le scandale des emprunts toxiques. S’il n’a pas annulé les prêts contestés, le Tribunal de Grande Instance de Nanterre vient d’annuler les taux d’intérêt de trois prêts vendus par Dexia au Département, pour les remplacer par le taux d’intérêt légal en vigueur, proche de 1%, au lieu de taux prohibitifs. Le Département a eu raison de ne pas de se résigner à payer des taux scandaleux qui font peser sur ses habitants les conséquences de la folle dérive spéculative des banques. Au-delà de la Seine-Saint-Denis, cette victoire est un signe positif pour les milliers de collectivités victimes de ces emprunts. En 2008,

Le seul Grand Paris qui vaille est le Grand Paris pour tous !

Avec une vingtaine de parlementaires et élus socialistes des huit départements de l’Île-de-France, nous avons écrit au Premier ministre pour plaider pour une gouvernance de la « région capitale » dans un périmètre correspondant à celui de l’Île-de-France. En effet, nous considérons qu’une future gouvernance limitée à la seule petite couronne ou à la zone dense ne permettrait pas d’aborder les questions à la bonne échelle. Le Gouvernement doit prochainement annoncer sa vision du projet dit « Grand Paris » qui recouvre plusieurs champs : celui lié directement au futur métro automatique Grand Paris Express avec des arbitrages rendus par Jean-Marc Ayrault dans quelques semaines, mais aussi la question de la gouvernance de la métropole francilienne au sein d’un prochain projet de loi permettant

Débat public de la Gauche durable mercredi à 20h

Les parlementaires de la Gauche durable vous invitent demain au 2ème mercredi de la Gauche durable à l’Assemblée nationale sur le projet de loi bancaire, dont l’examen en séance débute mardi soir. Le débat en commission et avec le gouvenement a permis aux députés de la Gauche durable et à d’autres groupes parlementaires de faire valoir des arguments pour muscler le texte initial, sur les activités des banques dans les paradis fiscaux, les droits des usagers, ou encore l’encadrement des activités spéculatives. Des succès encourageants qui viennent renforcer la pertinence de notre regroupement. Venez débattre: MERCREDI 13 FEVRIER à 20H Salle Colbert – Assemblée nationale 126 rue de l’Université, Paris Nos échanges seront enrichis par Christian CHAVAGNEUX, rédacteur en chef adjoint

Mobilisés pour la libération de Nadir Dendoune

Voilà plusieurs semaines que Nadir Dendoune, militant bien connu dans notre département est retenu par les autorités irakiennes, qui lui reprochent d’avoir exercé son travail de journaliste en dehors des « règles », très restrictives, de ce pays. Informé par ses amis, j’ai été parmi les premiers élus à alerter le Ministre des affaires étrangères sur la situation de Nadir Dendoune. Des collègues députés comme Mathieu Hanotin, dont la circonscription inclut sa ville de résidence de l’Île-Saint-Denis, Chaynesse Khirouni et bien d’autres ont également interpellé les autorités françaises et irakiennes. La mobilisation des associations de journalistes et de son comité de soutien ne se relâche pas non plus. Si les contacts diplomatiques ne sont pas tous publics, le communiqué de presse du Ministère

Arrêts du RER A : une « révélation » pas si nouvelle

Certains journaux se sont fait l’écho du fait que la RATP omettait certains arrêts dans la desserte du RER A. Si cette technique dite du « haut-le-pied » permet aux trains de rattraper leur retard, elle est très pénalisante pour des usagers qui voient les rames passer en gare sans marquer l’arrêt. Dans le rapport de la Commission d’enquête sur le RER rendue il y a 11 mois et dont j’étais le président, les plaintes des usagers contre cette technique étaient exprimées dès la page 30 et j’avais interpellé le PDG de la SNCF Guillaume Pépy sur le très mauvais ressenti des usagers de cette technique (page 284). Sur la ligne B, ces changements de mission semblent s’être fait plus rares depuis

Inscrivez-vous à la newsletter