Compte-rendu de mandat : réunions publiques les 2, 5 et 10 juin

Comme je l’ai fait l’année dernière, je souhaite de nouveau vous rendre compte de mon action en tant que député et échanger avec vous sur les initiatives que j’ai prises ces douze derniers mois. Dans une situation économique et sociale plus que difficile pour le pays comme pour de nombreuses familles, le nécessaire redressement de la France doit se faire dans la justice. Député d’Aulnay-sous-Bois, de Bondy, et des Pavillons-sous-Bois, j’ai eu à cœur de porter vos exigences pour que les efforts demandés au pays soient le plus justement répartis et épargnent les familles des classes moyennes et populaires. De même, je suis intervenu à plusieurs reprises pour que les soutiens apportés à nos entreprises soient les plus utiles possibles. En matière

Avenir de PSA : mes questions à Carlos Tavares, le nouveau président du directoire

J’ai auditionné aujourd’hui Carlos Tavares, le nouveau président du directoire de PSA, sur la stratégie qu’il entend mener pour l’avenir du groupe. Je l’ai interrogé notamment sur son analyse des perspectives du marché européen et sur la colocalisation de la production à l’étranger. Alors que des annonces viennent d’être faites sur le devenir du site d’Aulnay-sous-Bois qui pourraient traduire un manque d’ambition industrielle et économique, j’ai aussi tenu à lui demander de préciser les intentions de PSA sur le redéveloppement industriel du site et sur le reclassement des salariés.

PSA Aulnay : c’est une erreur de baisser le niveau d’exigences pour le devenir du site

La fermeture du site de production à Aulnay-sous-Bois a été et reste une épreuve. Pour les salariés en premier lieu qui ont subi un traumatisme et qui n’ont pas tous trouvé un nouveau départ professionnel durable. Pour la ville et plus largement pour toute la Seine Saint-Denis pour lesquelles Citroën, puis PSA à Aulnay-sous-Bois étaient un symbole et le lieu de travail pour bon nombre d’habitants au cours des quarante dernières années. Passer cela sous silence, reprocher le soutien apporté aux salariés désemparés, critiquer la réaction forte de la ville d’Aulnay-sous-Bois en juillet 2012 est une erreur lourde de signification que commet B. Beschizza, nouveau maire de la ville. Il est vrai qu’il faudrait alors reconnaître que l’entreprise a caché

« Aulnay respectueuse » disaient-ils…

La campagne électorale des élections municipales a été rude. Certains des arguments utilisés n’ont pas grandi leurs auteurs. Mais, j’aurais espéré qu’une fois le résultat passé et le choix des électeurs aulnaysiens pleinement – et ce n’est que normal – reconnu, l’intérêt des habitants et de nos villes prime avant tout. Visiblement, les lendemains de victoire électorale ont donné des ailes à la frange la plus dure de l’UMP locale…. Élu député de la 10ème circonscription en 2012, j’avais convenu avec Gérard Ségura que le député que je suis pourrai recevoir les habitants dans un bureau en mairie. Pour cela, d’un commun accord, nous avions précisé cette disposition par une convention officielle cosignée par le maire et le député, moyennant

  • 08/02

    Réunion de la Commission des Affaires économiques

    Aulnay-sous-Bois / 9h30

  • 08/02

    Questions au Gouvernement

    Assemblée nationale / 15h

Inscrivez-vous à la newsletter