Après les élections départementales : Pour un contrat de rassemblement

Voici les propositions de rassemblement et d’action que j’ai proposées avec mes collègues députés du collectif Vive la Gauche afin de répondre au mieux à la défiance démocratique qui s’est exprimée aux élections départementales. Pour un contrat de rassemblement L’état réel de la France ne fait pas de doute. L’impuissance à y remédier nous vaut une nouvelle défaite, la troisième en un an. Les résultats du Front National et l’abstention confirment la déception et le désarroi de millions de Français. La vie démocratique française en sort gravement et durablement changé. Le tripartisme d’aujourd’hui est un risque immense pour demain. Continuer sans rien changer, c’est sous-estimer l’ampleur du choc politique. Une embellie mineure ne pourra prévenir d’autres catastrophes majeures. La crise

Tribune dans Mediapart : « Il faut retrouver le Grand Paris perdu »

Avec Michel Langlois, président de l’Adil de Seine-Saint-Denis, et Camille Leroy, administrateur territorial, j’ai co-signé une tribune publiée dans Mediapart sur la nécessité d’accompagner de moyens ambitieux la création de la métropole du Grand Paris dans quelques mois. Vous pouvez la relire ici ou ci-dessous : Il faut retrouver le Grand Paris perdu « Le Grand Paris verra le jour d’ici quelques mois. Mais les développements récents annoncent une métropole trop vidée de sa substance pour être réellement et rapidement efficace. La résorption des inégalités territoriales aurait dû guider les acteurs de ce projet. Non pas pour verser une aumône aux territoires dits « défavorisés et sensibles », mais parce-que le repli sur soi de ceux qui sont « favorisés et insensibles » handicape

Claude Dilain : Merci

Pour moi-même comme pour beaucoup d’habitants de Seine Saint-Denis, des quartiers populaires en général, Claude Dilain était un repère, à la fois phare et balise. A chaque fois qu’il prenait la parole, la même écoute se faisait instantanément, le même sentiment que des mots graves et justes étaient posés pour décrire la réalité d’une situation que nous connaissons bien sur le terrain. Cela a encore été le cas lorsqu’il s’était exprimé sur la situation de notre pays après les attentats de janvier, sur la nécessité de rassembler « la France qui a mal et se détourne, et la France qui a peur et se recroqueville ». J’ai connu Claude militant infatigable pour arracher sa ville de Clichy-sous-Bois à une situation

Métropole du Grand Paris : « 124 communes forment une ville »

L’Assemblée nationale a commencé à examiner hier soir les compétences de la future métropole du Grand Paris à l’occasion de sa discussion du projet de loi sur la Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe). J’ai tenu à rappeler l’importance que soit organisé au niveau de la future métropole le débat sur l’utilisation de ses futures compétences.

Inscrivez-vous à la newsletter