Etat d’urgence : réunions publiques d’information sur ses conséquences

L’état d’urgence est en vigueur en France depuis les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis. Je souhaite échanger sur le sujet avec les habitants et convie donc tous les habitants qui le souhaitent à venir assister à une :   REUNIONS PUBLIQUES D’INFORMATION SUR LES CONSEQUENCES DE L’ETAT D’URGENCE   VENDREDI 20 NOVEMBRE A 19H  Salle Marcel Chauzy Hôtel de Ville 1, esplanade Claude Fuzier – BONDY SAMEDI 21 NOVEMBRE A 11H  10 bis, rue Maximilien Robespierre AULNAY-SOUS-BOIS

Attentats : le communiqué de Claude Bartolone et des présidents des groupes politiques de l’Assemblée nationale

Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale Bruno Le Roux, Président du groupe socialiste, républicain et citoyen Christian Jacob, Président du groupe Les Républicains Philippe Vigier, Président du groupe Union des démocrates et indépendants Roger-Gérard Schwartzenberg, Président du groupe radical, républicain, démocrate et progressiste Cécile Duflot, Barbara Pompili, co- Présidentes du groupe Ecologiste André Chassaigne, Président du groupe Gauche démocrate et républicaine   Ce soir, une nouvelle fois, la France est endeuillée par la haine et la violence terroristes. L’Assemblée nationale exprime son effroi et sa solidarité à l’égard des familles des très nombreuses victimes et blessés que nous déplorons. Nous exprimons la reconnaissance de la Représentation nationale à l’égard du service public de la police, de la gendarmerie, des pompiers

Impôt : vers plus de justice fiscale

L’Assemblée nationale poursuit l’examen du budget de l’Etat pour 2016 et, hier, après avoir voté un amendement des députés socialistes permettant aux retraités modestes isolés de ne pas être assujettis à la fiscalité locale, nous avons adopté l’amendement déposé par Jean-Marc Ayrault que j’ai co-signé et vise à rendre progressif le paiement de la CSG payée par tous. L’introduction de cette progressivité, c’est-à-dire du paiement d’un montant différent selon les revenus, est un premier pas vers plus de justice fiscale. J’ai tenu à rappeler dans mon intervention que vous pouvez revoir ci-dessous qu’à travers la progressivité, le but de la justice fiscale constitue bien un enjeu démocratique, citoyen et républicain de compréhension et d’adhésion à l’impôt :

Accession à la propriété : aller vers une maîtrise des prix des logements

Au cours de son examen du budget de l’Etat pour 2016 l’Assemblée nationale a adopté, hier, l’amendement du gouvernement modifiant le prêt à taux zéro (PTZ) afin de permettre à un plus grand nombre de ménages d’en bénéficier et, ainsi, de pouvoir devenir propriétaire de leur logement. J’ai tenu à insister sur le fait qu’au-delà de cet élargissement, bienvenu, il fallait aussi sécuriser les remboursements de crédits immobiliers et permettre aux ménages d’acheter en fonction de leurs besoins en demandant aux constructeurs de s’engager sur des prix maîtrisés :

Inscrivez-vous à la newsletter