Auditions pour la proposition de loi contre le « délit de solidarité » : déplacement à Calais

Dans le cadre des auditions pour la proposition de loi visant à supprimer le « délit de solidarité », j’ai tenu, en tant que rapporteur de la Commission des lois, à me rendre hier à Calais. Accueilli par mon collègue Gilles Cocquempot, député de Calais, et accompagné par mes collègues Catherine Coutelle, Sandrine Mazetier, George Pau-Langevin et Jacqueline Maquet, j’ai rencontré les différents réseaux associatifs apportant un soutien humanitaire aux étrangers, la Maire de la commune et les services de l’Etat (le Sous-préfet, la Directrice départementale de la PAF et le Commissaire).

L’objet de la proposition de loi étant de permettre de distinguer l’aide humanitaire apportée bénévolement aux migrants présents des actes commis par les réseaux de passeurs qui profitent de la misère, cette journée a permis d’échanger avec ces différents interlocuteurs sur leurs activités et sur les conditions dans lesquelles les associations apportent une aide qui permet aux étrangers de (sur)vivre, notamment par la distribution de repas.

Je vais continuer à mener des auditions, mais vous pouvez d’ores-et-déjà lire les compte-rendus de cette journée calaisienne parus dans les quotidiens Nord Littoral, La Voix du Nord et Le Parisien. Voici également le reportage de Calais TV :

Le reportage de Calais TV

Partager sur :
FacebookTwitter

Inscrivez-vous à la newsletter