PSA d’Aulnay : le site doit être non seulement conservé, mais développé

La publication d’un document interne de la société PSA par la CGT concernant plusieurs sites du groupe (Madrid, Valenciennes et Aulnay-sous-Bois) a soulevé des inquiétudes sur l’avenir de ces implantations industrielles. En Seine-Saint-Denis, le site d’Aulnay a longtemps été le premier employeur du département. Même si le passage de deux à une seule ligne de production en 2009 a contribué à sa réduction d’effectifs, l’ensemble industriel représente 3 000 emplois directs et plus encore avec les emplois induits, dans tout le nord parisien.

Le site dispose d’un emplacement exceptionnel et le savoir-faire de ses employés est reconnu. Avec une capacité de 150 000 véhicules, le site d’Aulnay est compétitif et doit demeurer un des atouts de PSA. Tout en prenant acte du démenti du constructeur sur une fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois, je demande que soit examiné un plan de développement de l’activité du site.

Après le compactage du site en 2009, il existe un potentiel pour valoriser le site et y créer de nouvelles activités. Je demande au Groupe PSA d’engager une concertation avec les organisations syndicales et les élus locaux pour que soit mis en place un plan pour consolider l’activité du constructeur en Seine-Saint-Denis.

Partager sur :
FacebookTwitter

Inscrivez-vous à la newsletter