Une provocation d’Éric Zemmour qui appelle à l’« indispensable disparition de la HALDE » !

Le journaliste Éric Zemmour a tenu ce matin à 7h15 sur RTL des propos choquants en appelant à la «disparition de la HALDE » qui, selon lui « encourage et favorise la délation et l’irresponsabilité ».

Tout à sa colère contre une « idéologie de la repentance » visant à « endoctriner » les Français, E. Zemmour prétend grossièrement que la HALDE a été créée au nom de cette soi-disant « repentance » après les émeutes urbaines d’octobre et novembre 2005. Or, la loi portant création de la HALDE a été promulguée en décembre 2004 et le décret la fondant le 4 mars 2005, soit six mois plus tôt que ne le prétend E. Zemmour.

Il va jusqu’à nier toute discrimination sur les origines (réelles ou supposées) : « Il est tellement plus confortable de faire porter ses échecs à de prétendues discriminations qu’à ses propres faiblesses », stigmatisant les politiques en faveur de l’embauche des « personnes issues de la diversité », alors même que l’action d’associations comme SOS Racisme a, par ses testings reconnus par la justice, mis en évidence de nombreux cas de discriminations (que ce soit sur l’origine, l’adresse…).

Cinq ans après la création de la HALDE, il importe justement de ne pas relâcher le combat contre les discriminations, qu’il soit mené par cet organisme, les associations ou les citoyens alors que l’Élysée chercherait à diluer l’action de la HALDE dans une future instance, ce qu’E. Zemmour rappelle pour se féliciter d’« une mise sous tutelle » vue comme « une étape utile » avant «  son indispensable disparition ».

Le fait qu’E. Zemmour choisisse le 8 mars, Journée internationale des Droits des femmes, pour cette attaque n’est pas fortuit. Dans son dernier rapport annuel, la HALDE fait en effet état d’un doublement des plaintes enregistrées en 2009 pour des discriminations suite à des grossesses (licenciements, progression de carrière entravée…).

Partager sur :
FacebookTwitter

Inscrivez-vous à la newsletter