Bonne année 2017 !

A vous-même et à tous ceux qui vous sont chers, je souhaite une bonne et heureuse année 2017, faite de joies et de bonheurs partagés !

Compte-rendu de mandat : mon journal disponible

Après avoir organisé des réunions publiques de compte-rendu de mandat en mai dernier, voici le dernier numéro de mon journal dans lequel je reviens sur mon activité à l’Assemblée nationale et à Aulnay-sous-Bois, Pavillons-sous-Bois, ainsi que sur mes initiatives en faveur du logement. Vous pouvez le télécharger ici.

Sécurité : l’effort de rattrapage pour la Seine-Saint-Denis continue

J’ai participé hier au déplacement de Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, en Seine-Saint-Denis sur le thème de la sécurité. Le Ministre de l’Intérieur a rappelé à juste titre que la Seine-Saint-Denis a souffert bien plus que d’autres départements de la politique mise en œuvre sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy de 2007 à 2012 de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux qui a conduit à la suppression de 13 000 postes. Force est de constater que les habitants de la Seine-Saint-Denis ont été pénalisé doublement avec une insécurité urbaine, physique et économique. Bien au contraire, mettre les moyens dans les villes où il y en a le plus besoin doit être la boussole pour assurer la sécurité sur l’ensemble du territoire

Ligne K : de nouveaux trains pour un meilleur confort des usagers

Depuis le début de la semaine circule un nouveau train, le « Francilien« , sur la ligne K, Paris Nord – Crépy-en-Valois, qui s’arrête à Aulnay-sous-Bois et permet d’arriver directement à Paris en douze minutes. Cela ne doit rien au hasard et pas grand chose à l’actuelle majorité de la région Ile-de-France ! En effet, le renouvellement des trains sur cette ligne fait partie des mesures de la politique de développement des transports en commun menée par Jean-Paul Huchon et la Gauche au Conseil régional d’Ile-de-France jusqu’en 2015. Ces nouveaux trains ont été commandés à 172 exemplaires en 2006 pour renouveler à partir de 2009 les rames de plusieurs lignes, celles où circulaient les fameux « petits gris« . Il faut donc remercier aussi

Inscrivez-vous à la newsletter