Compte-rendu de mandat : mon journal disponible

Après avoir organisé des réunions publiques de compte-rendu de mandat en mai dernier, voici le dernier numéro de mon journal dans lequel je reviens sur mon activité à l’Assemblée nationale et à Aulnay-sous-Bois, Pavillons-sous-Bois, ainsi que sur mes initiatives en faveur du logement. Vous pouvez le télécharger ici.

Discrimination à l’adresse : réunion publique à Bondy avec le Défenseur des droits

En 2013, lors du débat à l’Assemblée nationale sur la loi réformant la politique de la ville portée par François Lamy, j’ai permis la reconnaissance du lieu de résidence comme facteur potentiel de discrimination. Cette disposition adoptée à l’unanimité par les députés constitue une avancée majeure pour l’égalité des droits. A présent, la loi, en particulier l’article 225-1 du code pénal, reconnait ce que l’on appelle communément la « discrimination à l’adresse ». Le lieu de résidence constitue ainsi le vingtième critère de discrimination qu’un citoyen peut évoquer, au même titre que l’origine, le sexe ou l’âge par exemple. L’inscrire dans la loi, c’était permettre à toute personne d’engager une démarche pour faire valoir ses droits si elle s’estime victime de son

Utilisation de ma réserve parlementaire pour 2016

Ainsi que j’en ai pris l’initiative pour l’utilisation de ma réserve parlementaire en 2013, en 2014 et en 2015, voici, pour cette année, la répartition qui a été faite de ces crédits d’un montant de  130 000 euros. Chaque fin d’année, j’indique à la Commission des finances de l’Assemblée nationale mon souhait d’affecter ces crédits vers des projets de collectivités et d’associations. Après examen des dossiers par les services ministériels, ces sommes sont versées aux bénéficiaires via les préfectures. Je n’en dispose donc pas directement. J’ajoute que ces sommes ne sont pas reconductibles. Alors que l’opacité qui régnait sur la réserve parlementaire pouvait favoriser une utilisation parfois douteuse, je me réjouis de ce mouvement vers la transparence amorcé en 2012

Education : 500 enseignants en plus en Seine-Saint-Denis la rentrée prochaine

Il y a quelques jours, j’ai rencontré, avec mes collègues parlementaires de Seine-Saint-Denis, Madame Béatrice Gille, rectrice de l’Académie de Créteil, Monsieur Christian Wassenberg, directeur académique des services de l’Education nationale dans le département, ainsi que Philippe Galli, préfet de Seine-Saint-Denis, concernant la préparation de la prochaine rentrée. Cette rencontre a permis de connaître les moyens supplémentaires en forte hausse affectés auprès des élèves du département. Cela tranche singulièrement avec les 80 000 suppressions de postes décidées par la Droite pendant le mandat de N. Sarkozy. En effet, 650 enseignants supplémentaires seront affectés pour l’académie de Créteil dont 503 postes en plus pour les seules écoles de la Seine-Saint-Denis. Cela marque la volonté de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de

Voeux à la population : « Il est temps de nous reprendre en main : 50 réunions en 2016 pour une primaire du projet »

Hier soir, je présentais mes vœux aux habitants d’Aulnay-sous-Bois, des Pavillons-sous-Bois et de Bondy. J’ai eu le plaisir d’accueillir plus de 300 personnes des différents quartiers de nos villes, dans une ambiance conviviale…malgré la température extérieure. Vous trouverez ci dessous le texte de mon intervention dans laquelle j’ai voulu revenir sur la situation liée aux attentats et au nécessaire sursaut républicain que nous devons engager. pour cela, j’ai proposé de participer à 50 réunions dans le cadre d’une primaire du projet d’ici la fin 2016 dans les trois villes de la circonscription afin de discuter des enjeux de notre pays qui seront en débat l’année prochaine. Vœux à la population 19 janvier 2016  » Mesdames, Messieurs, Chers amis, En préparant

Inscrivez-vous à la newsletter