Lutte contre la discrimination à l’adresse : vote unanime de l’Assemblée nationale

Après avoir été examiné la semaine dernière par la Commission des affaires économiques, le projet de loi sur la Ville et la cohésion urbaine, présenté par François Lamy, ministre de la Ville, est débattu dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale depuis ce matin. Vous pouvez revoir mon intervention sur l’amendement contre la discrimination à l’adresse que j’ai déposé la semaine dernière et qui a été adopté à l’unanimité de nouveau aujourd’hui. François Lamy et François Pupponi, rapporteur du projet de loi, ont apporté leur entier soutien à ce qui constitue une avancée majeure pour l’égalité des droits sur tout le territoire de la République.

Lutte contre la discrimination à l’adresse : un pas en avant important pour l’égalité

Lors de l’examen du projet de loi de Programmation pour la ville et la cohésion urbaine, la Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité, ce matin, l’amendement que j’ai présenté au nom des députés socialistes, intégrant le lieu de résidence comme nouveau critère potentiel de discrimination. François Lamy, ministre de la Ville, et François Pupponi, rapporteur du projet de loi, ont apporté leur entier soutien à ce qui est une avancée décisive pour l’égalité des droits sur tout le territoire de la République. Ainsi, mon amendement introduit ce critère dans l’article 225-1 du Code pénal comme vingtième motif de discrimination. Comme pour les autres motifs, il l’intègre aussi dans l’article L1132-1 du Code du travail. Il

Quelle France dans dix ans ? : débat public demain au Conseil général de Seine-Saint-Denis

Depuis la création de notre modèle républicain, la société est devenue plus diverse. Les discriminations et les inégalités sociales et territoriales sont de moins en moins tolérées. Les citoyens aspirent également à de nouvelles formes de participation. Il semble donc nécessaire de repenser notre « vivre-ensemble ». Dans le cadre du projet Quelle France dans dix ans ?, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective et le Conseil général de Seine-Saint-Denis organisent un débat régional sur le thème : «Quel modèle républicain ?», auquel je participe : MERCREDI 13 NOVEMBRE DE 9H A 13H Conseil général de Seine-Saint-Denis Hôtel du Département Esplanade Jean Moulin – 93000 Bobigny Métro / tramway : Bobigny – Pablo Picasso Vous pouvez participer au

Homophobie : l’insupportable silence de la droite

L’Assemblée nationale votera cet après-midi le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Comme les autres couples mariés, l’adoption leur sera également ouverte. Alors qu’un couple homosexuel sur dix assure déjà l’éducation d’enfants, cette loi viendra consolider les droits des enfants et des beaux-parents sans menacer en rien l’équilibre des familles. Les exemples étrangers montrent l’inanité des craintes relayées par certains élus de droite. Que l’on approuve ou pas le projet de loi, il y a des limites à ne pas franchir. Elles l’ont hélas été ces derniers jours avec les propos du député UMP Philippe Cochet accusant le gouvernement de vouloir « assassiner des enfants » ! Ces propos mensongers sont honteux. D’autres députés UMP ont mis

Mobilisation réussie pour le droit de vote des résidents étrangers

Organisée par la fédération du Parti radical de gauche et son président Ahmed Laouedj, la réunion publique pour le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales, tenue mardi à Aulnay-sous-Bois en présence du président national du PRG Jean-Michel Baylet, a été un succès. Les derniers arrivés ont même dû profiter d’une rediffusion sur écran dans le hall tant la salle était comble ! Tous les orateurs, qu’ils soient des militants associatifs (Ligue des droits de l’Homme, Fédération des maisons des potes…) et les élus (Gérard Ségura, maire d’Aulnay-sous-Bois, Stéphane Troussel, président du Conseil général, El Madani Ardjoune maire-adjoint de Tremblay-en-France, Stéphane Gatignon, maire de Sevran…) ont appelé à lancer le combat législatif pour faire aboutir ce combat identitaire pour la Gauche. Elle

Inscrivez-vous à la newsletter