Présentation de mes voeux aux habitants le mercredi 23 janvier

Je serai heureux de vous présenter mes voeux :   MERCREDI 23 JANVIER A PARTIR DE 19H Salle Chanteloup à Aulnay-sous-Bois 1, rue de Nonneville (Bus 613 : Chanteloup – Tramway T4 : Rougemont-Chanteloup)   Vous pouvez aussi télécharger ma carte de voeux et mon compte-rendu de mandat pour l’année dernière.

Téléphones portables : aller vers la fin du verrouillage

J’ai interrogé Benoît Hamon, Ministre délégué chargé de l’économie sociale et solidaire et de la consommation, sur la pratique des compagnies de télécommunications de verrouiller les téléphones portables qu’ils vendent pour entraver le changement d’opérateur. Cette restriction contraint les clients à procéder à une opération dite « désimlockage » de nature à décourager les clients les moins technophiles de changer d’opérateur ou à les inciter à racheter un nouvel appareil… lui aussi souvent verrouillé. De plus, cette opération entraîne parfois des difficultés techniques pour les opérateurs pour effectuer dans un délai acceptable ce déverrouillage. L’Autorité de régulation des télécoms, devenue Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, avait d’ailleurs recommandé l’abandon de ces verrouillages inutiles alors que les

11 novembre : une journée de la mémoire en hommage à tous les civils ou militaires

Hier, j’ai participé au 94e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Aux cotés de  Sylvine Thomassin, maire de Bondy, et de Bernard Deny, conseiller municipal des Pavillons-sous-Bois,  j’ai tenu à participer à cette journée de commémoration de la Victoire et de la Paix. Suite à la loi du 28 février 2012, cette cérémonie rendait pour la première fois hommage à tous les civils ou militaires ayant péri dans des conflits anciens ou actuels, à tous ceux « morts pour la France », étendant ainsi la symbolique de cette journée nationale et le devoir de mémoire qui l’accompagne. C’est justement parce que j’accorde une grande importance au devoir de mémoire que j’ai choisi de déposer une gerbe avec Maxime, un jeune collégien

Budget de la Sécurité sociale pour 2013 : de nouveaux droits et une solidarité accrue

L’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2013 commence aujourd’hui dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Ce budget marque une étape essentielle dans la réorientation de la politique sociale, pour en finir avec les mesures injustes et irresponsables des années précédentes. Alors que la crise frappe durement les Français, ce projet de loi conforte la Sécurité sociale comme instrument de protection des Français et contribue à réduire les inégalités économiques, géographiques et d’accès à l’information et à la prévention en matière de santé. Ce premier PLFSS du gouvernement Ayrault est un PLFSS de protection pour les Français. D’abord, parce qu’aucune baisse de prestation, aucun déremboursement ne touchera les Français. Ensuite, parce que la santé redevient

Je me suis abstenu sur le vote sur le TSCG

Le Traité européen sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) a été négocié et signé au printemps dernier, largement guidé par la volonté de la Chancelière Angela Merkel d’exercer des contraintes supplémentaires sur les peuples européens pour satisfaire les seuls marchés financiers. François Hollande s’est engagé, lors de la campagne électorale, à se mobiliser pour obtenir une réorientation de l’Europe. Il a réussi : l’austérité n’est plus l’horizon indépassable de la zone euro. L’objectif de réduction des déficits est rééquilibré par un pacte de croissance de 120 milliards d’euros afin de financer des projets industriels, technologiques et écologiques pourvoyeurs d’emplois. Le compromis obtenu par François Hollande lors du sommet européen des 28 et 29 juin permet d’impulser une

Inscrivez-vous à la newsletter