Attentats : le communiqué de Claude Bartolone et des présidents des groupes politiques de l’Assemblée nationale

Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale Bruno Le Roux, Président du groupe socialiste, républicain et citoyen Christian Jacob, Président du groupe Les Républicains Philippe Vigier, Président du groupe Union des démocrates et indépendants Roger-Gérard Schwartzenberg, Président du groupe radical, républicain, démocrate et progressiste Cécile Duflot, Barbara Pompili, co- Présidentes du groupe Ecologiste André Chassaigne, Président du groupe Gauche démocrate et républicaine   Ce soir, une nouvelle fois, la France est endeuillée par la haine et la violence terroristes. L’Assemblée nationale exprime son effroi et sa solidarité à l’égard des familles des très nombreuses victimes et blessés que nous déplorons. Nous exprimons la reconnaissance de la Représentation nationale à l’égard du service public de la police, de la gendarmerie, des pompiers

Associations : mon interpellation du maire d’Aulnay-sous-Bois

J’ai été saisi par plusieurs associations qui m’ont fait part de leur incompréhension et de leurs difficultés à la suite de la décision du maire d’Aulnay-sous-Bois de leur faire payer l’utilisation des salles municipales. En effet, cette décision ne peut produire que des effets négatifs : sur les finances des associations, sur la vie associative, culturelle et citoyenne, sur les activités des Aulnaysiens. Ce choix budgétaire du maire menace l’une des richesses de notre ville : son tissu associatif dense et varié et les activités qu’y mènent ses habitants. Aussi, j’ai tenu à interpeller le maire et à lui proposer de travailler ensemble sur des choix budgétaires alternatifs qui permettent, notamment, de maintenir et de développer cette vie associative très

Imposition des personnes âgées isolées: l’indispensable correction d’une injustice

Des personnes âgées aux revenus modestes, dont de nombreuses veuves, ont eu la mauvaise surprise de recevoir pour la première fois un avis d’imposition au titre de la taxe foncière voire de la taxe d’habitation, alors même que leurs revenus n’ont pas progressé. Pour certains foyers, les sommes ont pu atteindre ou dépasser deux fois leurs revenus mensuels, plongeant ces personnes dans le désarroi. Dès le début du mois d’octobre, j’ai alerté le gouvernement sur cette situation pénible, qui a été rapportée également par plusieurs autres députés. Cette imposition subite a été provoquée par diverses mesures fiscales, dont, tout particulièrement, la décision en 2009 de Nicolas Sarkozy de supprimer la demi-part supplémentaire accordée aux veuves pour financer ses cadeaux fiscaux

Compte-rendu de mandat : réunions publiques les 22 et 26 juin

Comme je l’ai fait l’année dernière, je souhaite de nouveau vous rendre compte de mon action en tant que député et échanger avec vous sur les initiatives que j’ai prises ces douze derniers mois et des initiatives à prendre d’ici la fin de cette mandature. De nombreuses décisions ont été prises afin d’améliorer la situation économique, de développer l’activité, de soutenir les entreprises. Il est nécessaire que cet effort de la nation bénéficie mieux à l’investissement productif et à la création d’emplois. Face à la situation difficile pour de nombreuses familles, j’ai ainsi porté des propositions pour mieux allier justice sociale et efficacité économique. Député d’Aulnay-sous-Bois, de Bondy et des Pavillons-sous-Bois, je sais que les décisions prises à l’Assemblée nationale ont des

Inscrivez-vous à la newsletter