Education : une priorité continue depuis 2012

Comme chaque année depuis 2012, l’éducation nationale est l’une des priorités du gouvernement, conformément à l’engagement du Président de la République il y a quatre ans. Pour la rentrée 2016, cet effort se poursuit en Seine-Saint-Denis avec de nouvelles créations de postes d’enseignants et de classes, permettant aujourd’hui un meilleur taux d’encadrement et un renforcement de l’enseignement. Au niveau national, l’engagement pris en 2012 par François Hollande de créer 60 000 postes d’enseignants d’ici à 2017 sera bien tenu. 10 711 recrutements ont eu lieu pour la rentrée de septembre 2016, portant à 42 338 le nombre d’emplois créés depuis 2012. Pour l’année prochaine, 11 662 emplois sont prévus dans le budget de l’Etat. Cet effort soutenu pour l’éducation dans

Rentrée scolaire : l’éducation reste une priorité

Comme chaque année depuis 2012, l’éducation nationale est l’une des priorités du gouvernement, conformément à l’engagement du Président de la République. Pour la rentrée 2016, cet effort continu se traduit en Seine-Saint-Denis par les créations supplémentaires de 503 postes d’enseignants et de 114 postes d’enseignants-remplaçants, ainsi que par l’ouverture de 212 classes. Elles s’ajoutent aux 537 postes et aux 432 classes ouverts depuis 2012 et au rétablissement de la formation des enseignants, permettant aujourd’hui à la fois un meilleur taux d’encadrement et un renforcement de l’enseignement. Cet effort soutenu pour l’éducation dans plusieurs domaines permet de corriger les effets dramatiques des années Sarkozy : de 2007 à 2012, la formation des enseignants a été supprimée, ainsi que 78 postes alors

Education : 500 enseignants en plus en Seine-Saint-Denis la rentrée prochaine

Il y a quelques jours, j’ai rencontré, avec mes collègues parlementaires de Seine-Saint-Denis, Madame Béatrice Gille, rectrice de l’Académie de Créteil, Monsieur Christian Wassenberg, directeur académique des services de l’Education nationale dans le département, ainsi que Philippe Galli, préfet de Seine-Saint-Denis, concernant la préparation de la prochaine rentrée. Cette rencontre a permis de connaître les moyens supplémentaires en forte hausse affectés auprès des élèves du département. Cela tranche singulièrement avec les 80 000 suppressions de postes décidées par la Droite pendant le mandat de N. Sarkozy. En effet, 650 enseignants supplémentaires seront affectés pour l’académie de Créteil dont 503 postes en plus pour les seules écoles de la Seine-Saint-Denis. Cela marque la volonté de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de

« Chèque réussite » dans les collèges : c’est gagné !

Les candidats de gauche s’étaient engagés sur cette mesure pendant la campagne des élections départementales en mars 2015. Ils l’avaient votée dès le mois de mai. Elle devient enfin réalité ! A partir du 19 octobre, chaque famille d’un enfant entré en classe de sixième dans un collège public de Seine-Saint-Denis pourra bénéficier d’un Chèque Réussite de 200 € pour les soutenir lors de la rentrée scolaire. Si cette aide arrive seulement aujourd’hui, c’est qu’en juin des élus de droite du Département ont bloqué les modalités de cette aide en déposant un recours au tribunal administratif. Ce recours a été pleinement soutenu par Bruno Beschizza, Séverine Maroun, Katia Koppi et Stephen Hervé, les conseillers départementaux UMP/UDI d’Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois et Bondy

Café-citoyen : Comment permettre la réussite de tous les enfants ?

Comme je m’y suis engagé, je souhaite faire évoluer les relations entre les citoyens et leurs élus. Ainsi, je veux organiser des cafés-citoyens afin de pouvoir échanger librement avec les Aulnaysiens sur les problématiques rencontrées au quotidien qui relèvent des politiques publiques sur lesquelles le parlementaire que je suis doit se prononcer à l’Assemblée nationale. Le premier de cette série sera consacré à l’École et, en particulier aux conditions de réussite des enfants à l’école élémentaire. En effet, permettre à chaque élève d’avoir un parcours de réussite demande une mobilisation pleine et entière et une coordination de chacun des acteurs, l’Éducation nationale, la ville, les associations partenaires et de clarifier la place des parents. Aussi, j’ai le plaisir de vous

  • 08/02

    Réunion de la Commission des Affaires économiques

    Aulnay-sous-Bois / 9h30

  • 08/02

    Questions au Gouvernement

    Assemblée nationale / 15h

Inscrivez-vous à la newsletter