COP 21 : un accord international historique pour le climat

La 21ème conférence de l’ONU sur le climat (COP 21), présidée par la France, a débouché sur un accord historique. En effet, le 12 décembre dernier, les 195 pays participants ont unanimement approuvé un accord ambitieux et réaliste salué par de nombreuses ONG dont Greenpeace International. Cet accord est ambitieux parce-qu’il fixe l’objectif de contenir l’augmentation de la température moyenne bien en-deçà de 2 degrés, et de s’efforcer de la limiter à 1,5 degré, est durable et juridiquement contraignant. Il est réaliste parce-qu’il entend parvenir à la réalisation de ses objectifs en tenant compte sur chaque sujet de la responsabilité différenciée des pays afin de cibler au mieux leurs efforts en fonction de leurs capacités.

1er tour de l’élection régionale du 6 décembre : d’abord un enjeu pour la République !

Dimanche, nous irons voter pour le premier tour de l’élection régionale. S’il s’agit de choisir entre plusieurs voies possibles pour le futur de l’Île-de-France, le scrutin du 6 décembre sera aussi un instant particulier quelques semaines après les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis. Aller voter, c’est d’abord refuser l’indifférence ou la démission face aux crimes qui ont attaqué notre société. Cette élection laisse entrevoir une percée importante de l’extrême-droite qui pourrait se retrouver à la tête de plusieurs régions. S’ils sont de nature différente, les terroristes et l’extrême-droite ont en commun l’obscurantisme, la conviction du rejet de l’autre, alors que notre société, et tout particulièrement l’Île-de-France, est et sera pluriculturelle. Comme le dit Claude Bartolone : « Ce qu’ils ne supportent

Rénovation de l’habitat : des avancées significatives en Ile-de-France

A quelques semaines de l’ouverture de la COP 21 en Seine-Saint-Denis, un premier bilan de la mise en oeuvre du Programme de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) en Île-de-France a été présenté. Ce programme de rénovation énergétique vise à contribuer à lutter contre le réchauffement climatique tout en améliorant les conditions d’habitat. Comme je le disais lors du dernier congrès du logement social auquel j’étais invité à intervenir, le logement social peut être exemplaire dans ce domaine. Ainsi, ce programme de rénovation énergétique a permis de tripler le nombre de logements sociaux rénovés. 19 776 prêts Eco-PLS ont également été distribués, soit 45 % du total national. Dans le logement non social, 4 427 ménages ont bénéficié du programme Habiter

Réduire le transit des produits dangereux par les voies ferrées

Une fuite de gaz mercaptan est survenue hier soir à la gare de triage de Drancy-Le Bourget. Si cet incident s’est révélé heureusement sans conséquence sur la santé et la sécurité des riverains, tel aurait pu ne pas être le cas si la fuite avait concerné un composé chimique plus nocif tel le chlore. Ce risque a été mis en évidence dans l’étude de la DRIEE (Direction interdépartementale de l’environnement et de l’énergie), parue en mai 2011, avec l’impératif de devoir établir un périmètre de sécurité impactant des dizaines de milliers d’habitants et des établissements sensibles dont des dizaines d’écoles et plusieurs hôpitaux. Soucieux non seulement du danger représenté par les produits dangereux stationnés à la gare de triage de triage de

Pour une réindustrialisation durable, au service de l’emploi

Avec mes collègues députés et sénateurs Pouria Amirshahi, Philippe Baumel, Pervenche Beres, Gwenegan Bui, Claude Dilain, Olivier Dussopt, Geneviève Gaillard, Chaynesse Khirouni, Christian Paul, Dominique Potier, Barbara Romagnan, et Laurence Rossignol, j’ai adressé un courrier à Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, et à Jean-Pierre Bel, président du Sénat, pour que les députés et les sénateurs socialistes proposent au Premier ministre et au gouvernement un grand débat national sur la réindustrialisation, l’avenir des filières françaises et la stratégie de croissance de notre pays. L’enjeu nous semble largement mériter un tel débat : il s’agit de donner aux Français davantage de visibilité sur notre avenir commun et sur nos priorités. En effet, le cercle vertueux de la réindustrialisation

Inscrivez-vous à la newsletter