Homophobie : l’insupportable silence de la droite

L’Assemblée nationale votera cet après-midi le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Comme les autres couples mariés, l’adoption leur sera également ouverte. Alors qu’un couple homosexuel sur dix assure déjà l’éducation d’enfants, cette loi viendra consolider les droits des enfants et des beaux-parents sans menacer en rien l’équilibre des familles. Les exemples étrangers montrent l’inanité des craintes relayées par certains élus de droite. Que l’on approuve ou pas le projet de loi, il y a des limites à ne pas franchir. Elles l’ont hélas été ces derniers jours avec les propos du député UMP Philippe Cochet accusant le gouvernement de vouloir « assassiner des enfants » ! Ces propos mensongers sont honteux. D’autres députés UMP ont mis

Le fichier STIC réformé d’ici l’été

Le 21 mars, j’ai interrogé à l’Assemblée nationale le ministre de l’Intérieur sur les fichiers de police, en particulier sur le STIC (Système de Traitement des Infractions Constatées), qui est à l’origine de nombreuses difficultés administratives pour les citoyens. Consulté systématiquement par les administrations dans le cadre de demandes d’accréditations et d’autorisations, mais aussi dans le cadre de procédures telles que les naturalisations, le fichier STIC était source de désagréments fréquents en Seine-Saint-Denis (naturalisation rejetée pour un procès-verbal routier bénin…). Mal actualisé, comportant de nombreuses erreurs, il peut pénaliser des personnes devant être embauchées par exemple à Roissy et sollicitant un badge d’accès aux zones aéroportuaires ou à des zones réservées. En particulier, les procédures sans suite apparaissaient sur les

En finir avec les injustices du STIC

Ce matin, Le Parisien a consacré une pleine page aux ratés du fichier STIC. En effet, ce fichier de police souffre de nombreuses erreurs et insuffisances qui peuvent avoir des sérieuses conséquences sur des démarches administratives. C’est le cas d’une habitante des Pavillons-sous-Bois dont je suis le dossier après le rejet abusif de sa demande de naturalisation par l’ancien Ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, sur la base d’une infraction, insignifiante et réparée, enregistrée dans le STIC. C’est pourquoi j’interrogerai Manuel Valls le 21 mars à l’Assemblée nationale sur les problèmes posés par ces fichiers de police et leur nécessaire réforme pour éviter leurs effets pervers.

Mariage pour tous : début de l’examen du projet de loi pour « parachever l’égalité »

L’Assemblée nationale a commencé, cet après-midi, l’examen en séance du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe. Après la création des emplois d’avenir, de la Banque publique d’investissement (BPI), du contrat de génération, ou encore l’adoption de la loi sur la cession du foncier public pour la construction de logements, et l’encadrement des loyers, ce projet de loi vient, à son tour, concrétiser un engagement de François Hollande. Je vous propose de revoir ci-dessous le discours de Christiane Taubira, ministre de la Justice, en ouverture des débats, et au cours duquel elle a rappelé que, dans le cadre du mariage aussi, il a fallu mener le combat pour l’égalité des droits entre époux, et

Débat public sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

A la demande de plusieurs citoyens et notamment de Monsieur André Cuzon, militant associatif d’Aulnay-sous-Bois, j’ai accepté d’apporter mon concours à la tenue d’un débat public et pluraliste sur le projet de loi du gouvernement « visant à ouvrir le mariage aux couples de personnes de même sexe ». Ce texte suscitant un débat passionné, il m’a semblé utile de soutenir l’expression citoyenne en participant et coorganisant cette rencontre. C’est aussi ma conception du mandat parlementaire qui m’a été confié que favoriser des échanges sur les débats politiques en cours. Je vous invite à venir nombreux salle Dumont (12 avenue Galliéni, à 100 mètres de la gare) à Aulnay-sous-Bois. DÉBAT PUBLIC   à propos de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

Inscrivez-vous à la newsletter