Projet de loi « Egalité et citoyenneté » : de nombreux amendements pour l’emploi et le logement adoptés

L’Assemblée nationale a terminé la fin de la semaine dernière l’examen du projet de loi « Egalité et citoyenneté » sur lequel j’ai déposé de nombreux amendements pour améliorer notamment les dispositions contre la discrimination à l’embauche et pour faciliter la construction de logements, et dont plusieurs ont été adoptés. Dans le domaine de l’emploi, l’un de ces amendements vise à améliorer le recrutement des jeunes diplômés issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Il fait suite à la tribune que j’ai co-signée avec des professionnels du recrutement intitulée « La France a besoin de vous » et publiée par Libération. Repris par le gouvernement, mon amendement permet à Pôle emploi et à l’APEC de travailler avec des cabinets spécialisés de

Logement : interview dans Cbanque

Voici l’interview que j’ai donnée à Cbanque sur l’adoption à l’unanimité de l’Assemblée nationale de la résolution que j’ai déposée pour la sauvegarde du modèle français de crédit immobilier : Crédit immobilier : faut-il sauver le modèle français ? Par Benoît LETY – Publié le mardi 21 juin 2016 Le gouvernement, la Banque de France… De nombreuses voix pointent la menace pesant sur le prêt immobilier à la française, basé notamment sur le taux fixe. En cause : les négociations en cours au comité de Bâle. La question a même été soumise au vote des députés la semaine passée, lesquels ont adopté une résolution « visant à protéger le système du crédit immobilier français ». Le député Goldberg précise cette position.

Logement : vote unanime d’une résolution pour défendre le modèle français de crédit immobilier

L’Assemblée nationale a adopté hier à l’unanimité un projet de résolution sur le crédit immobilier dont je suis l’un des initiateurs. Des négociations internationales sont en cours afin de déterminer les futures règles de consolidation des fonds bancaires, dites « Bâle IV ». L’une des conséquences serait de privilégier le remboursement d’un crédit immobilier par un taux variable, au détriment du taux fixe. Restant identique pendant toute la durée de remboursement du prêt, celui-ci constitue une garantie pour les particuliers et pour les banques quant aux capacités de remboursement. Utilisé pour le remboursement de 90 % des crédits immobiliers en France, le remplacement du taux fixe par le taux variable affaiblirait considérablement le modèle économique des banques, réduirait les capacités d’emprunt et,

Logement : mes questions à Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat

La Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale a auditionné aujourd’hui Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat et à la libération du foncier public. Voici les questions que je lui ai posées sur certains moyens pour faciliter et accélérer la construction de logements, notamment en permettant aux collectivités d’identifier systématiquement les terrains disponibles, et en créant une foncière publique :

Deux ans d’application de la loi ALUR : des mesures efficaces pour la régulation et la transparence

Deux ans après l’entrée en vigueur de la loi ALUR (Accès au logement et urbanisme rénové), le 24 mars 2014, le bilan de son application confirme qu’il s’agit bien d’une loi trois fois gagnant pour les locataires, les propriétaires et les professionnels, pour tous ceux qui agissent de bonne foi. Co-rapporteur de la loi, j’étais hier avec Emmanuelle Cosse, ministre du logement et de l’habitat durable, à la conférence de presse donnée pour l’occasion. Je me félicite que 108 mesures, soit plus de 80 % de celles contenues dans la loi, soient désormais en vigueur afin de permettre à la fois une régulation du marché du logement, une transparence et une responsabilisation des acteurs. Après la publication de la plupart

Inscrivez-vous à la newsletter