RER B : une fréquence renforcée, nouvelle étape d’un plan ambitieux d’amélioration

J’ai accompagné ce matin Frédéric Cuvillier, le ministre des Transports, dans le RER B avec également Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France, et Gérard Ségura, maire d’Aulnay-sous-Bois. Après de très importants travaux de rénovation des gares et alors que les rames continuent d’être, elles aussi, rénovées, le RER B circule désormais avec une fréquence comparable à celle du métro. Ces mesures s’inscrivent dans un plan ambitieux d’amélioration de la ligne, à la fois en régularité et en qualité de service, afin de placer l’usager au cœur des besoins. En effet, le plan « RER B Nord + » a fait des tronçons Nord de la ligne l’une des priorités de la modernisation des transports publics en Ile-de-France, longtemps victimes de sous-investissements

6 milliards pour les transports du quotidien !

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault et le président du STIF Jean-Paul Huchon signent aujourd’hui le « Plan de mobilisation 2013-2017 » sur les transports franciliens. Il s‘agit d’investir pas moins de 6 milliards d’euros sur cinq années, soit plus du double du précédent rythme d’investissement, pour accélérer la modernisation des RER et développer le réseau des tramways. Ce plan témoigne en actes de notre forte détermination à améliorer les conditions de transports des Franciliens. Cela permettra d’accélérer des chantiers de la modernisation des RER et l’extension du réseau de trams, avec notamment le débranchement du T4 à partir des Pavillons-sous-Bois pour désenclaver Clichy-Montfermeil. Pour le RER B, la modernisation de la partie nord qui se termine fin août 2013  (nouvelle

Convention entre l’Etat et la Région : 6 milliards d’euros investis d’ici 2017 !

Le Conseil régional a adopté cette semaine un acte important pour l’amélioration des transports du quotidien en Ile-de-France (RER, métro, bus, ou tramway). La convention entre l’État et la Région d’un montant de 6 milliards d’euros fixe la part de chaque contributeur : 2,5 milliards pour la Région, 1 milliard pour l’État, 2 milliards de participation de la Société du Grand Paris (au titre des taxes versées par les Franciliens non-utilisées aujourd’hui pour construire le futur réseau Grand Paris), 0,5 milliard pour les autres collectivités et les opérateurs. C’est le premier pas décisif suite aux annonces, en mars dernier, de Jean-Marc Ayrault sur le Nouveau Grand Paris fixant le cap, le calendrier, les financements pour les transports dans notre région.

Les transports du quotidien sur la bonne voie

Le Président du Conseil régional et le Ministre délégué chargé des transports viennent d’annoncer « 10 mesures  pour améliorer la fiabilité » du transport du quotidien en Île-de-France. Je me félicite de ces mesures, pour certaines inspirées ou demandées par la Commission d’enquête parlementaire que j’ai présidée l’an dernier. Ces avancées sont rendues possibles par les moyens dégagés par le rapprochement annoncé par le Premier ministre entre la Société du Grand Paris et le STIF. Elles se traduisent par un triplement du rythme d’investissement pour les transports du quotidien : 7 milliards d’ici 2017 ! Elles incluent le lancement de la branche ouest du RER E, mais aussi l’extension du tramway T4 jusqu’à Clichy-Montfermeil avec début des travaux en 2015 pour une mise en

Inscrivez-vous à la newsletter