Conseil municipal d’Aulnay : PSA à l’ordre du jour

Le Conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois devrait voter ce soir le processus de révision partielle du Plan Local d’Urbanisme (PLU) nécessaire pour accueillir le projet d’implantation de l’entreprise IDLogitics à l’est du terrain de l’usine PSA. Cette implantation doit permettre l’arrivée de 690 emplois à l’horizon 2015, prioritairement destinés aux salariés de PSA Aulnay qui ne choisiraient pas un reclassement à Poissy.

Ce dossier a été l’un points saillants de la réunion tripartite  tenue ce mardi en Préfecture de Bobigny sous la présidence du Préfet de Région qui a réuni les organisations syndicales d’Aulnay, la direction de PSA et des élus (député, maires d’Aulnay-sous-Bois et Gonesse, président du Conseil général, vice-président du Conseil régional…).

Gérard Ségura, Jean-Pierre Blazy et des syndicalistes de PSA Aulnay.

La Ville a souhaité une localisation sur le secteur est, de préférence aux terrains inutilisés face au centre commercial Parinor, pour éviter de « miter » les espaces déjà inutilisés par PSA, afin qu’il restent disponibles pour de futurs investissements d’envergure. Actant l’accord de PSA pour cette nouvelle localisation, la Ville a décidé de lancer le processus de modification du PLU. Au terme de cette révision, probablement courant avril, un permis de construire pourrra être délivré. Ce dernier acte reste suspendu à des clarifications de PSA sur les conditions du reclassement et les compensations financières pour les salariés intégrant cette branche à la convention collective moins favorable que le secteur de la métallurgie. Aulnay n’a gagné son mot à dire dans ce processus que  grâce au poids donné au Maire par la délibération prise en septembre 2012 par le Conseil municipal, qui déclare comme « périmètre d’études » l’emprise des zones industrielles du nord d’Aulnay, afin de défendre au mieux les intérêts des salariés, mais aussi de la ville et de tous ses habitants.

Solidaire de la lutte des salariés qui exigent des améliorations du plan social, le Conseil doit décidera également d’accorder une subvention exceptionnelle aux salariés grévistes, qui ont eu pour certains d’importantes diminutions de salaire.

Aux côtés de Stéphane Troussel à la réunion tripartite sur PSA en Préfecture.

Ce conseil municipal délibérera aussi sur un voeu que j’ai suggéré concernant l’adoption en 2014 du futur taux de TVA le plus réduit, soit 5%, pour le logement social, que je considère nécessaire pour accélérer le rythme de construction de logements à des prix accessibles. La Ville réaffirmera sa volonté de voir réalisée la ligne rouge du Grand Paris Express,  indispensable au développement de l’aire du Grand Roissy.

Parmi les autres dossiers figure notamment la mise en place par la Ville des emplois d’avenir, contrats de trois ans s’adressant en priorité aux jeunes peu qualifiés, afin de leur donner des perspectives d’insertion professionnelle durable après cette première expérience. Le Conseil municipal peut être suivi en direct sur le site internet de la Ville d’Aulnay.

Partager sur :
FacebookTwitter

Inscrivez-vous à la newsletter