Education : 500 enseignants en plus en Seine-Saint-Denis la rentrée prochaine

Il y a quelques jours, j’ai rencontré, avec mes collègues parlementaires de Seine-Saint-Denis, Madame Béatrice Gille, rectrice de l’Académie de Créteil, Monsieur Christian Wassenberg, directeur académique des services de l’Education nationale dans le département, ainsi que Philippe Galli, préfet de Seine-Saint-Denis, concernant la préparation de la prochaine rentrée.

Cette rencontre a permis de connaître les moyens supplémentaires en forte hausse affectés auprès des élèves du département. Cela tranche singulièrement avec les 80 000 suppressions de postes décidées par la Droite pendant le mandat de N. Sarkozy.

En effet, 650 enseignants supplémentaires seront affectés pour l’académie de Créteil dont 503 postes en plus pour les seules écoles de la Seine-Saint-Denis. Cela marque la volonté de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de poursuivre sa politique de rattrapage de moyens pour l’École dans notre département.

Lors de cette rencontre, j’ai souhaité néanmoins obtenir des précisions quant à la mise en œuvre des moyens dédiés aux réseaux d’éducation prioritaire, dans les collèges comme dans les écoles primaires concernés. Je serai attentif à la rentrée sur la mobilisation effective de ces moyens.

De plus, face à l’inquiétude concernant la dotation horaire globale, j’ai demandé à Madame la Rectrice de me détailler les futurs moyens mis à disposition des collèges d’Aulnay-sous-Bois, de Bondy et des Pavillons-sous-Bois.

De même, j’ai proposé qu’une réunion soit organisée à propos de l’ensemble des formations de l’enseignement supérieur proposées (classes BTS, IUT, universités, classes préparatoires,…) et de leurs possibilités d’accès effectives pour les jeunes de notre département.

Partager sur :
FacebookTwitter

Inscrivez-vous à la newsletter