Education : des collèges novateurs pour une ambition éducative renforcée

Cette rentrée est marquée notamment, pour les collégiens d’Aulnay-sous-Bois, de Bondy et de Pavillons-sous-Bois, ainsi que pour leurs parents, par les ouvertures des collèges Simone Veil, Pierre Curie, et Anatole France. Ils accueillent leurs premiers élèves cette année et concrétisent un programme ambitieux, à la hauteur des besoins et des enjeux éducatifs de notre département. Ces trois collèges ont en effet été financés par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis dans le cadre de son Plan exceptionnel d’investissement (PEI) de 723 millions d’euros adopté en 2010, malgré l’opposition de la droite, pour construire, rénover et numériser vingt-et-un collèges.

Le collège Simone Veil d’Aulnay-sous-Bois sera inauguré la semaine prochaine. Particulièrement bien intégré dans son quartier, il peut accueillir 700 élèves dont 400 en demi-pension. Il comprend une salle polyvalente, une salle d’exposition, un espace dédié aux parents, et un gymnase. D’une superficie de 1 400 m2, ce gymnase permet de pratiquer notamment le basket-ball, le hand-ball, ou encore l’escalade. Inauguré en 2013 par le maire Gérard Ségura, ce gymnase présente également la particularité d’être ouvert à la population et aux écoles élémentaires, grâce à une convention signée par Gérard Ségura et le Conseil général.

Les collèges Pierre Curie de Bondy et Anatole France de Pavillons-sous-Bois ont tous les deux été inaugurés cette semaine. Le collège Pierre Curie a été reconstruit et peut désormais accueillir 600 élèves, dont 400 en demi-pension. Il estdoté aussi d’une salle polyvalente, d’un espace parents, d’un gymnase de 1 500 m2, et de terrains d’athlétisme extérieurs. Le collège Anatole France est désormais lui aussi un collège neuf, situé maintenant le long du canal de l’Ourcq. Grâce à la construction d’une passerelle piétonne et cycliste financée elle aussi par le Conseil général, le collège est facilement accessible depuis les deux rives. Le déménagement du collège dans ce quartier va grandement contribuer à sa revalorisation. Il peut accueillir 700 élèves, dont 400 en demi-pension, et est équipé d’une salle polyvalente, d’une salle d’exposition, d’un bureau des parents, et d’un gymnase.

Cet effort d’investissement financier important contribue à créer un environnement éducatif ambitieux, propice à l’épanouissement et à la réussite des jeunes de notre département.

Partager sur :
FacebookTwitter

Inscrivez-vous à la newsletter