Rénovation de l’habitat : des avancées significatives en Ile-de-France

A quelques semaines de l’ouverture de la COP 21 en Seine-Saint-Denis, un premier bilan de la mise en oeuvre du Programme de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) en Île-de-France a été présenté. Ce programme de rénovation énergétique vise à contribuer à lutter contre le réchauffement climatique tout en améliorant les conditions d’habitat.

Comme je le disais lors du dernier congrès du logement social auquel j’étais invité à intervenir, le logement social peut être exemplaire dans ce domaine. Ainsi, ce programme de rénovation énergétique a permis de tripler le nombre de logements sociaux rénovés. 19 776 prêts Eco-PLS ont également été distribués, soit 45 % du total national.

Dans le logement non social, 4 427 ménages ont bénéficié du programme Habiter mieux de l’ANAH (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) et de ses financements. 1 332 prêts à taux zéro Eco-PTZ ont été attribués et 1 572 logements en copropriété ont bénéficié des aides mises en place par le Conseil régional. Les certificats d’économie d’énergie (CEE) objectivent une économie d’énergie moyenne de 30 % sur 45 000 logements.

Ce programme a eu également des retombées positives en matière économique. Il a permis de soutenir l’activité des entreprises en Ile-de-France et 1 600 d’entre elles bénéficient désormais du label « Reconnue Garante de l’Environnement » (RGE).

Partager sur :
FacebookTwitter

Inscrivez-vous à la newsletter