Ligne K : de nouveaux trains pour un meilleur confort des usagers

Depuis le début de la semaine circule un nouveau train, le « Francilien« , sur la ligne K, Paris Nord – Crépy-en-Valois, qui s’arrête à Aulnay-sous-Bois et permet d’arriver directement à Paris en douze minutes. Cela ne doit rien au hasard et pas grand chose à l’actuelle majorité de la région Ile-de-France ! En effet, le renouvellement des trains sur cette ligne fait partie des mesures de la politique de développement des transports en commun menée par Jean-Paul Huchon et la Gauche au Conseil régional d’Ile-de-France jusqu’en 2015. Ces nouveaux trains ont été commandés à 172 exemplaires en 2006 pour renouveler à partir de 2009 les rames de plusieurs lignes, celles où circulaient les fameux « petits gris« . Il faut donc remercier aussi Serge MERY et Pierre SERNE, vice-présidents successifs chargés des transports de 1998 à 2015, pour ces modernisations utiles aux usagers.

Ces trains améliorent grandement le confort quotidien. Spacieux, confortable, lumineux, permettant de passer directement d’une voiture à l’autre, ce train fabriqué en France à Crespin par Bombardier illustre aussi le souci qu’a eu la gauche d’acheter des matériels répondant à de nombreuses attentes des usagers. Sa fiabilité est élevée également.

La desserte d’Aulnay-sous-Bois par la ligne K a également été améliorée depuis décembre 2014, suite à une démarche engagée par Gérard SEGURA, alors maire d’Aulnay-sous-Bois, et moi-même auprès de la SNCF et du STIF. En effet, lors du renforcement de la fréquence de la ligne B du RER à un train toutes les trois minutes aux heures de pointe, je me suis mobilisé pour que des trains supplémentaires de la ligne K desservent Aulnay-sous-Bois le matin et le soir et permettent ainsi d’aller ou de revenir de Paris dans un trajet direct.

Partager sur :
FacebookTwitter

Inscrivez-vous à la newsletter