Transports : Une meilleure régularité du RER B et de nouveaux trains directs Aulnay / Paris

Lors du renforcement de la fréquence de la ligne B du RER à un train toutes les trois minutes aux heures de pointe en septembre 2013, je me suis mobilisé avec Gérard Ségura pour que des trains supplémentaires de la ligne K du Transilien desservent Aulnay-sous-Bois, et permettent ainsi d’aller ou de revenir de Paris dans un trajet direct. Nous avons alors obtenu une décision positive du STIF (Syndicat des Transports d’Ile-de-France) qui restait à mettre en œuvre. C’est chose faite depuis le 14 décembre : deux trains supplémentaires de la ligne K (Paris-Nord – Crépy-en-Valois) s’arrêtent à Aulnay-sous-Bois le matin et en fin de journée. Ainsi, en direction de Paris, il y a désormais un train tous les quarts d’heure : 6h50, 7h16, 7h27, 7h41, et 7h57. En direction de Crépy-en-Valois, il y a un train supplémentaire à 16h20 et un autre à 17h43. Directs jusqu’à la gare du Nord, ces trains effectuent le trajet en 12 minutes et leurs arrêts supplémentaires à Aulnay-sous-Bois compensent la suppression des trains directs sur la ligne B du RER.

Des évolutions importantes sont également en cours sur la ligne B du RER pour continuer d’en améliorer la régularité. De janvier à novembre 2014, 88 % des rames ont eu un retard de moins de cinq minutes, alors que c’était le cas pour 83 % d’entre elles en 2013. Les journées à moins de 80 % de régularité ont été divisées par deux. A la gare de Denfert-Rochereau, la construction d’un troisième quai est en voie d’achèvement. Sa mise en service est prévue pour la fin du mois et cela permettra, en cas d’incident bloquant la circulation dans le tronçon central de la ligne, aux usagers en provenance du sud de la ligne de poursuivre leur trajet grâce aux correspondances.

La mise en service prochaine de cet aménagement, ainsi que celle, il y a quelques mois, du Centre de commandement unique du RER B afin de faciliter sa gestion commune par la RATP et la SNCF, font partie des trente recommandations formulées par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale que j’ai présidée. Ces avancées sont aussi le résultat de la mobilisation des agents de la SNCF, de RFF et la RATP qu’il faut saluer ainsi que d’une réorganisation qui rend le réseau plus efficace. Je me félicite de leur mise en œuvre et reste, bien sûr, particulièrement vigilant sur la poursuite de la rénovation et de l’amélioration de la ligne B du RER et de l’ensemble du réseau.

Partager sur :
FacebookTwitter

Inscrivez-vous à la newsletter