Yemenia Airways : quatre ans après le drame, le rapport enfin publié !

Samedi dernier, les autorités comoriennes ont annoncé la publication le 25 juin prochain du rapport final d’enquête sur les causes de l’accident survenu le 29 juin 2009 qui a causé la mort de 152 des 153 passagers français, comoriens et binationaux. En Union des Comores et en France, de nombreuses familles endeuillées attendent toujours la transparence sur les causes de ce drame.

La France a apporté une aide technique importante permettant la récupération des enregistreurs de vol et un soutien efficace en direction des familles des victimes. Sous la responsabilité des autorités comoriennes, le Bureau Enquête et Analyses (BEA) a mené la recherche des causes de l’accident et a transmis ses conclusions il y a plus de deux ans. Mais le rapport final n’a toujours pas été publié et les compléments d’enquête réclamés par les autorités yéménites faisaient penser plus à des tentatives d’obstruction qu’à une volonté de connaître la vérité.

Aujourd’hui, à quelques heures de la venue en France du Président de l’Union des Comores, Ikililou Dhoinine, et de son entretien avec François Hollande, l’annonce de la publication de ce rapport est une excellente nouvelle.

Sans cette publication, les familles ne peuvent totalement faire le deuil et les démarches d’indemnisation de plusieurs d’entre elles restent entravées, dans une relative indifférence en comparaison avec l’émoi légitime suscité par l’accident de l’avion Rio-Paris survenu la même année.

Au titre du Groupe d’amitié France-Union des Comores, je suis intervenu à de nombreuses reprises auprès des autorités comoriennes comme françaises afin d’aboutir à la publication de ce rapport. Cette étape permettra maintenant aux familles de penser autant que possible à l’avenir.

Partager sur :
FacebookTwitter

Inscrivez-vous à la newsletter